Jour 1 et 2 Rider et dormir en refuge

Benne téléphérique Les Glaciers de la Meije - ©AURELIEN PAPA © Thibaut BLAIS
Nous voilà sur l’un des meilleurs spots de ski freeride d’Europe !

Avant de prendre le téléphérique, tout le monde vérifie son kit de sécurité et son matériel. En sortant des bennes, à 3200m, le panorama est à couper le souffle. Avec aucun itinéraire balisé, c’est le sentiment de liberté qui prend le dessus ! Ça met tout de suite dans le bain, c’est les vacances et la montagne est à nos pieds.

Dernière descente par le vallon de Chancel, pour passer la nuit au refuge du même nom (2508 m), elle sera forcément conviviale et peut-être étoilée ? Le lever de lune, loin au-dessus des lumières de la vallée donne une impression de temps suspendu. Repos bien mérité, demain c’est freeride !

 

Téléphérique Refuge Chancel

Jour 3 Faire sa trace en ski de randonnée

Signal de la Grave ski de rando ©T. Blais
©T.Blais
Aujourd’hui, on a ski de randonnée. Depuis le temps qu’on veut tester le plaisir des peaux de phoque !

Soit on part avec les guides sur la journée autonomie pour apprendre à se débrouiller en montagne l’hiver, soit on se la coule douce en journée pour crapahuter sous la pleine lune avec les moniteurs au Chazelet.

 

Ski de Randonnée

On troque les skis contre des piolets et des crampons pour s’attaquer à l’univers complètement givré de la cascade de glace.

Plusieurs cascades seront parfaites pour s’initier à ce nouveau sport qui déjoue les lois de la gravité. Avec le guide, on apprend à manier le matériel et à se servir de ses quatre membres.

 

Cascade de Glace

Jour 5 Sous le vent

Kite snow © Unsplash
Cap sur le Lautaret pour une séance de snowkite.

Au col, il y a des pentes douces et des pentes plus raides, c’est donc l’endroit parfait pour se laisser tracter par une voile de kite, skis aux pieds. Vent à volonté ! Et cerise sur le gâteau, on débriefe la séance avec une boisson en terrasse pour profiter de la vue sur le glacier de l’Homme et des pentes du Combeynots.

 

Snowkite au Lautaret

Jour 6 Souffler à fond

Ski nordique Arsine Villar d'Arène ©-S.-Morattel
©S.Morattel
Avant de redescendre dans la vallée, on profite des étendues sauvages qui s’étirent à perte de vue pour chausser les skis de fond.

C’est donc le long de la Romanche que l’on glisse en pas de patineur vers les portes du Parc national des Écrins. La faune sauvage est ici chez elle et les chamois viennent chercher les derniers brins d’herbe. Quelques tours de pistes c’est sûr que ça renouvelle l’air dans les poumons mais c’était aussi un joli moyen de faire le plein de quiétude dans cette vallée secrète et préservée.

 

Ski Nordique à Villar d’Arène

le blog

Vous aimerez aussi

NOS LECTURES D’ICI

NOS LECTURES D’ICI

Voir plus
LES PLUS BEAUX SITES POUR RANDONNER DANS LES HAUTES VALLÉES

LES PLUS BEAUX SITES POUR RANDONNER DANS LES HAUTES VALLÉES

Voir plus
Un bain de nature chez Huttopia !

Un bain de nature chez Huttopia !

Voir plus
Passion : ski de rando

Passion : ski de rando

Voir plus
LIQUEUR DE MÉLÈZE DES HAUTES VALLÉES

LIQUEUR DE MÉLÈZE DES HAUTES VALLÉES

Voir plus