"C'est meilleur quand c'est bon" visite la Clarée

La prochaine fois que vous avez un petit creux en Clarée, suivez les conseils d’Emmanuelle et Mathieu de «C’est meilleur quand c’est bon» et découvrez les bonnes adresses en Clarée ! égustez les délices de la Table du Petit Randonneur à Plampinet, de la Boulangerie de Cristol à Névache Ville-Haute, de l’Auberge de la Fruitière à Fontcouverte et de la Ferme des Alberts sur le domaine nordique de Val-des-Prés / Les Alberts.

Dégustez les délices de la Table du Petit Randonneur à Plampinet, de la Boulangerie de Cristol à Névache Ville-Haute, de l’Auberge de la Fruitière à Fontcouverte et de la Ferme des Alberts sur le domaine nordique de Val-des-Prés / Les Alberts.

Charcuterie et restaurant La Table du Petit Randonneur à Plampinet

Dans ce petit établissement familial à Plampinet, en bordure de la Clarée, Dédé fabrique la charcuterie maison et Fatma concocte des plats régionaux à la cuisine, les deux avec passion pour le travail bien fait.

Côté charcutier, pancettas, saucissons et jambons font saliver les amateurs de bons produits porcins. Une des spécialités de Dédé est le saucisson sans boyau, appelée Pavé du Plampinet.

Côté restaurant, on déguste en chiffonnade les délices de Dédé et les petits festins mijotés de Fatma, comme les joues de porc confites, cuites 10 heures au miel et à la bière locale, servies avec un écrasé de pommes de terre.

On se laisse facilement tenter par la tourte au chou maison avec le lard du charcutier, les ravioles (celles de la montagne ne sont pas comme les italiennes) faites avec la tomme fraîche de la chèvrerie d’à côté, les cèpes, les pommes de terre et les œufs ou peut-être les oreilles d’ânes revisitées. Les oreilles d’ânes, c’est le nom donné localement aux épinards sauvages que Fatma mélange à l’ail des ours pour garnir une gaufre qui sera ensuite gratinée avec une tranche de raclette fermière. Évidemment, ici on ne finit guère son repas par un Mont Blanc mais par un Mont Thabor, version endémique imaginée par la chef, portant le nom du sommet de 3178 m qui domine la vallée Étroite voisine.

La Table du Petit Randonneur Plampinet Névache © Le Petit Randonneur

Boulangerie Le Cristol à Névache Ville-Haute

Boulangerie Le Cristol Névache Ville-Haute
©Le Cristol
Simon a repris depuis peu cette petite boulangerie réputée, après un long apprentissage auprès de son prédécesseur Alexandre pour apprendre à manier un outil quelque peu capricieux.

 Le boulanger fait ses pains dans le four de Névache Ville-Haute, vieux de 300 ans, qui est classé aux Monuments Historiques. Le four date de la même époque que l’église Saint-Marcellin en face. Aujourd’hui encore, le boulanger Simon y fait cuire le pain à la façon d’antan. Il n’y plus que 30 boulangers en France qui font le pain dans un four chauffé au bois et pour cause. Cette méthode rajoute une variable peu prévisible. Le boulanger n’a pas de thermomètre, mais détermine la montée en bonne température à l’œil, simplement en surveillant le changement de couleur du gueulard (la pièce en métal par laquelle passe la flamme de chauffe). Avec ce type de four, chaque journée est différente, mais le nouveau boulanger de Névache ne changerait pour rien au monde.

Simon allume le four vers 2h30 – 3 h du matin et façonne ses pains vers 5 heures. Il fait différents types de pain, tous au levain naturel et à la farine bio, ainsi que des cakes aux herbes sauvages, du pain d’épices et un panettone qui fait venir les italiens.

Une de ses spécialités est le pain au Khorosan, la plus vieille farine au monde, retrouvée en Égypte et recultivée en France depuis une dizaine d’années. Elle est pauvre en gluten et le goût est différent du blé normal. Au bout de 40 minutes de cuisson, le Khorosan sort avec une délicieuse croûte épaisse et croustillante grâce au four à bois. Pour couronner sa journée, tous les après-midis le boulanger fait sa tournée de livraison dans la vallée en 4L.

 

En savoir plus

Auberge de la Fruitière à Fontcouverte

Auberge de la Fruitière Fontcouverte Clarée © Michel Ducroux
Auberge de la Fruitère © Michel Ducroux © Michel Ducroux
Dans un ancien hameau d’alpage en bordure de la Clarée cristalline et à deux pas de la cascade de Fontcouverte, une petite auberge accueille les randonneurs en hiver et toute sorte de voyageurs en été. Elle tient son nom de la fruitière qui occupait le bâtiment à l’origine, fabriquant des fromages de montagne.

Depuis 40, ans on y sert le même menu. En décembre 2021, l’auberge a changé d’équipe mais la formule qui gagne reste la même, toujours aussi bonne et peut-être même meilleure.

Les anciens propriétaires partaient à la retraite et Séverine et Bertrand ont eu un coup de cœur pour cet endroit aux traditions bien ancrées. Bertrand, cuisinier de métier, a fait le choix de continuer à servir la délicieuse soupe aux pois cassés avec son morceau de lard, l’omelette à la tomme de montagne et la tarte aux myrtilles de renom. On peut aussi y déguster une fondue et un crumble aux pommes. L’auberge est ouverte à midi en hiver, midi et soir (sur réservation) en été.

 

En savoir plus

Repas 100% local à la ferme aux Alberts

©La Ferme des Alberts
©La Ferme des Alberts
La ferme auberge des Alberts se situe à l’entrée de la vallée de la Clarée, entre les hameaux des Alberts et du Rosier. En hiver, les pistes de ski de fond du domaine nordique Val-des-Prés / Les Albert passent devant.

 Nolwenn et Arthur, le jeune couple qui s’y est installé en novembre 2018, se sont donné un défi : servir des repas simples, savoureux et uniquement à base de produits fermiers locaux et/ou bio, mise à part quelques condiments.

A la ferme, ils cultivent des légumes et des pommes de terre, ils ont des poules pondeuses et en été, ils élèvent quelques porcs et agneaux. Ces produits sont transformés en plats gourmands, agrémentés de quelques produits venant des alentours, comme le lait de la ferme d’à côté et la farine et les fruits de Châteauroux-les-Alpes.

Saucisses maison aux choux, à l’ail des ours ou au cumin des prés, frites croustillantes, agneau mijoté sept heures, omelettes, gratins, soupes, salades et desserts sont servis dans la partie auberge le soir (menu unique, pensez à réserver).

Pendant les vacances scolaires de Noël et d’hiver, les promeneurs et skieurs de fond peuvent faire halte sur la terrasse avec vue vallée et montagne pour un repas simple et une boisson. En été, ils vendent également leurs légumes et leurs œufs en direct à la ferme.

 

En savoir plus

le blog

Vous aimerez aussi

UNE NUIT D’ÉTÉ AU BORD D’UN LAC

UNE NUIT D’ÉTÉ AU BORD D’UN LAC

Voir plus

LE PAYSAGE PREND DU SENS

Voir plus
LA CLARÉE L'HIVER – UNE MULTITUDE D’ACTIVITÉS DANS UNE VALLÉE ENCHANTÉE

LA CLARÉE L'HIVER – UNE MULTITUDE D’ACTIVITÉS DANS UNE VALLÉE ENCHANTÉE

Voir plus
8 ACTIVITÉS ADRÉNALINE DANS LES HAUTES VALLÉES

8 ACTIVITÉS ADRÉNALINE DANS LES HAUTES VALLÉES

Voir plus
UNE SEMAINE ENTRE AMIS L'ÉTÉ EN CLARÉE

UNE SEMAINE ENTRE AMIS L'ÉTÉ EN CLARÉE

Voir plus