Entre sport et repos

Une bouffée d’air frais, une évasion loin de la chaleur et du tumulte.

Prendre le temps. Avancer au rythme de nos pas. Écouter ce qui nous entoure. Savourer le silence.

La montagne en été, c’est un havre de paix, où sport de plein air s’accordent merveilleusement avec paysages grandioses. À nous de savoir voir ce qui nous entour et en profiter pleinement !

Mon programme d'été

Coucher de soleil lac du pontet T. BLAIS
©T. Blais

Mise en jambe

Arsine - romanche T. BLAIS © T. Blais

destination parc

Direction les sources de la Romanche

Aujourd’hui, on se lève tôt pour partir un peu avant le soleil. L’odeur de l’herbe le matin, l’air frais et le calme retentissant. Quel plaisir !

Direction le fond de la gravière d’Arsine pour partir en direction des sources de la Romanche. En partant tôt, nous avons plus de chance de croiser des animaux sauvages et on profite de la tranquillité des lieux.

Arrivée prévue pour midi, pique-nique au bord de l’eau, et sieste au soleil bercé par le clapotis de la Romanche.

Attention aux insolation et aux coups de soleil, même si il y a de l’air en montagne, le soleil  tape !

 

Balade dans le parc

Variation de plaisir

via ferrata

Casque sur la tête.

C’est parti pour une journée qui s’annonce sportive !

En effet, la via ferrata du Grand Clot est réputée pour être relativement longue (environ 5h).

En plus des aménagement classiques : câbles et barreaux on passe dans des galeries creusées à la main ! On a un sentiment de seul au monde durant cette ascension, qui se mérite soyons honnête ! Heureusement la fin est plus facile avant de déboucher sur le plateau d’Emparis et sa vue imprenable sur la Meije et les Ecrins.

Après l’effort, le réconfort, rendez vous au gite le Rocher pour trinquer sur la terrasse colorée et manger une pizza à l’humeur du chef (toujours excellente). Un lieu de vie et de partage ou il fait bon trainer les soirs d’été !

 

N.B

-> Pensez à prendre beaucoup d’eau pour la via ferrata. 

-> Vous pouvez également garer une voiture dans le hameau du Chazelet ce qui vous épargne la redescente du Chazelet jusqu’aux Fréaux. 

Via Ferrata - ©C. Jouffrey © C. Jouffrey

Prendre de la hauteur

Pic de La Grave Alpinisme estivale - glacier ©T.Blais (2) © T. Blais

Destination Haute montagne

Une course d’alpinisme facile avec un guide.

Être au pied de la Meije et ne pas faire d’alpinisme serait vraiment dommage.

Rendez vous donc au pied du téléphérique des Glaciers de la Meije de bonne heure pour faire la voie normale de l’arête  Ouest du Rateau. Idéal pour une première : marche glacière, manipulations de base et vue à couper le souffle.

La demie journée suffit pour faire cette course, alors en début d’après midi, plutôt que redescendre au village, on s’arrête à la gare intermédiaire de 2400 et on traverse direction le refuge Chancel par le Lac de Puy Vachier.

Les plus courageux peuvent faire deux brasses, sinon dernière grimpette vers le refuge avant de pouvoir se reposer sur la terrasse. Annie aura probablement fait une tarte délicieuse pour le goûter.

Le soir, on s’endort dans la chambre panoramique pour une vue remplie d’étoiles au dessus de la vallée endormie.

Alpinisme

repos pour les héros

temps calme

Après ce début de semaine bien rempli, le programme du jour est plus tranquille.

Le matin, direction le marché pour faire le plein de produits frais.

À midi, la salade avec des légumes du coin et des toasts de chèvre frais ravi les papilles de tous les convives. En début d’après midi, direction le col du Lautaret pour aller visiter le célèbre jardin Alpin. Même après plusieurs visites, impossible de s’en lasser. Les couleurs, les odeurs… Quel plaisir !

En sortant, on boit un verre sur la terrasse de la Brasserie des Glaciers, ou Joss nous adresse son éternel sourire. Le ballet du col du Lautaret est permanent, cyclistes, motards, camping-caristes, tous se donnent rendez vous !

En redescendant, on se gare au hameau des Cours, et direction le lac du Pontet pour un pique-nique au coucher du soleil. N’oubliez pas votre pull !

 

Le jardin alpin

Visite guidée - jardin du lautaret - Balacé Amandine24 © A. Balacé

grande voie

escalade la grave cascade des fréaux C. JOUFFREY © C. Jouffrey

plusieurs longueurs

Peu adepte de la couenne, voilà ce qu’il vous faut.

Au départ du hameau des Fréaux, on rejoint la cascade pour s’attaquer à la grande voie qui la longe.

Grimper au bord de la cascade, quel régale les jours d’été (un peu compliqué pour la communication on vous l’accorde). Sept longueurs plus tard nous voilà au sommet, fiers et fatigués !

Programme de l’après midi ? Lecture dans l’herbe fleurie pour recharger les batteries.

En fin de journée, rendez vous sur la place de Villar d’Arène pour un concours de pétanque endiablé !

 

Escalade à La Grave

Bivouac vue 1000 étoiles

face à la meije

La plus belle vue du canton.

Evidemment l’idéal est de pouvoir le faire hors saison pour une impression de seul au monde.

Au départ du Chazelet, on grimpe pour rejoindre le plateau d’Emparis. On vous laisse imaginer : des prairies fleuries à perte de vue au printemps, avec en toile de fond la Meije et ses Glaciers, le tout à environ 2400 mètres d’altitude… Déconnexion assuré. Le plateau se traverse sans même s’en apercevoir pour atteindre les lacs Noir et Lérié. Ici on bivouac pour la nuit.

Le temps semble suspendu, et on se sent immensément petit, immensément chanceux d’être ici et d’assister au spectacle que dame nature accepte de nous livrer.

Le lendemain on repart avec des paysages plein la tête…

En savoir plus

Plateau d'emparis bivouac ©T.Blais (55) © T. Blais

Participer à Transhum'en fête

Les Transhumenfete 2023 photo Patrick DOMEYNE © P. DOMEYNE

vache de combat reine de coeur

Chaque année, les bêtes montent en alpage l’été, quand vient le tour des Hérens, c’est l’animation assurée. 

Ces belles vaches noires sont des vaches de montagne par excellence, elles ont le pied sûr et raffolent des hauts pâturages d’altitude. Cette race nerveuse et éveillée apprécie la présence de l’homme.

La race d’Hérens est particulièrement connue pour son aptitude à la lutte avec ses congénères dans des joutes paradoxalement pacifiques. La vainqueur prend alors le « lead » du troupeau en devenant Reine.

Transhum’en fête est l’occasion idéale, pour les novices comme pour les initiés, d’assister à des luttes au milieu des prairies fleuries, et de passer une journée sous l’hospice de convivialité et du partage.

 

Découvrir l’évènement

Les Transhumenfete 2023 photo Patrick DOMEYNE © P. DOMEYNE
Les Transhumenfete 2023 photo Patrick DOMEYNE 2022_21 © P. DOMEYNE
le blog

Vous aimerez aussi

SLOW LIVING – LA VIE À ALLURE NATURE

SLOW LIVING – LA VIE À ALLURE NATURE

Voir plus

LE PAYSAGE PREND DU SENS

Voir plus
LES INCONTOURNABLES HIVERNAUX D'ÉLODIE

LES INCONTOURNABLES HIVERNAUX D'ÉLODIE

Voir plus
Balade autour de la Clarée

Balade autour de la Clarée

Voir plus
L’été en alpage – une vie au rythme du troupeau

L’été en alpage – une vie au rythme du troupeau

Voir plus