Faranchin

est le nom donné aux habitants de Villar d’Arène, village niché au pied de la Meije, le dernier avant le col du Lautaret côté Oisans.

Les crozets Faranchins

Crozets - OTHV © OTHV

Les crozets sont un plat d’hiver qu’il faut du temps pour cuisiner. C’est donc un plat de fête ou de longs dimanches à la maison…

Comme souvent pour nos recettes de pays, chaque village a sa recette.

À Villar d’Arène, on fait des crozets au fromage bleu et beurre noisette.

Dans les hameaux, on les mange avec des oignons rissolés et de la crème fraiche.

 

La recette de l’hôtel Le Faranchin

1kg de farine

4 à 6 œufs entiers

De l’eau et de l’huile d’olive

L’idéal est de travailler la pâte à la main. Il faut disposer la farine sur le plan de travail, faire un puits, casser les œufs 1 par 1, puis délayer avec l’eau et l’huile jusqu’à obtenir une pâte lisse, mais pas molle, qui doit ressembler à une pâte à ravioles.

Former ensuite les crozets en torsades comme sur la photo. Tout est à l’œil et au toucher – il faut donc s’entrainer !

Faire cuire vos crozets à l’eau bouillante, garnir de fromage et gratiner au four.

Bonne dégustation!

La tourte Faranchine

Tourte aux choux - OTHV © OTHV

Cette tourte traditionnelle est faite avec une sorte de pâte brisée farcie de choux. Traditionnellement, elle était cuite dans une cocotte en fonte au four du village lors de la fabrication du pain bouilli mais on peut aussi la faire cuire au four à la maison.

Pâte :

300 g de farine, œufs, saindoux, eau

Farce :

Chou coupé en lanières et blanchi, œufs, lardons salés, châtaignes, sel (si les lardons ne sont pas salés), poivre, 100 g de crème (optionnel)

 

La tourte aux choux est une spécialité de Villar d’Arène et de La Grave, où la recette est un peu différente. Il y a aussi des variantes aux pommes de terre ou aux herbes sauvages. La tourte aux lamelles de pommes de terre était cuite dans les braises des blaytes, des carrés de fumier de mouton qui servait souvent d’unique combustible dans un pays où le bois était devenu très rare. Cette tradition perdure avec le repas annuel de l’association Les Joyeux Dinosaures qui se déroule autour du 20 août.

Les rissoles et bugnes Faranchines

Les rissoles Faranchines sont également un plat incontournable et typique de Villar d’Arêne. Ce sont en réalité des beignets fourrés à la purée de pomme de terre que l’on sert généralement accompagnés d’une bonne viande et d’une salade.

Les bugnes quand a elles sont des beignets de pâte sucrés torsadés, qui peuvent être mangés en dessert, ou en collation à tout moment de la journée. Elles sont généralement préparées par les locaux (associations, restaurateurs..) et vendues lors des événements qui ont lieu au village sur les périodes touristiques, l’été par exemple.

Rissoles Faranchines - OTHV © OTHV
Bugnes - OTHV © OTHV
Bonnes choses Oisans - OTHV © OTHV
Source : Ces bonnes choses que l’on mange et savoure en Haut-Oisans

Vous y trouverez la recette de la tourte de pomme de terre, les rissoles, les bugnes, les herbes salées et tant d’autres recettes locales.

Ce petit livre peut être consulté en ligne (cliquer sur l’image). Il est aussi en vente à la boutique du Jardin du Lautaret et dans les tabacs-presse de la vallée.

Le saviez-vous ? La tradition du Pô Buli

C’est le manque de bois dans la haute Romanche d’antan qui a poussé les villageois à faire leur pain une seule fois par an, car il fallait de grandes quantités de bois pour chauffer les fours communaux. Le pain noir ou Pô Buli (pain bouilli), était fabriqué en novembre, après la moisson de seigle. La pâte était constituée uniquement de farine de seigle et d’eau bouillante que l’on mélangeait et que l’on laissait fermenter pour faire un levain. Les hommes pétrissaient ensuite la pâte dans de gros pétrins en bois de mélèzes. Une fois façonnés et levés, les pains étaient cuits pendant 7h au four communal. Pendant 3 – 4 jours le four tournait en permanence pour faire cuire toutes les fournées de l’année.

Cette tradition remontant au XVe siècle, persiste encore à Villar d’Arène, ainsi qu’au Chazelet et à Ventelon.

Le calendrier du pain noir :

  • Fabrication et vente de pain ménage à Ventelon : mi-juillet
  • Fête du pain à Villar d’Arène : début août
  • Fête du pain au Chazelet : mi-août
  • Fabrication de pain noir à Villar d’Arène : fin octobre
  • Fabrication de pain noir au Chazelet : novembre
Stockage pain - OTHV © OTHV
Stockage pain - OTHV © OTHV
le blog

Vous aimerez aussi

LES BONNES ADRESSES POUR SE RÉGALER DANS LES HAUTES VALLÉES

LES BONNES ADRESSES POUR SE RÉGALER DANS LES HAUTES VALLÉES

Voir plus
TOP 5 DES EXPÉRIENCES ORIGINALES À VIVRE EN HIVER DANS LES HAUTES VALLÉES

TOP 5 DES EXPÉRIENCES ORIGINALES À VIVRE EN HIVER DANS LES HAUTES VALLÉES

Voir plus
L’ÉTÉ DANS LES HAUTES VALLÉES DU BRIANÇONNAIS, HAUTES-ALPES

L’ÉTÉ DANS LES HAUTES VALLÉES DU BRIANÇONNAIS, HAUTES-ALPES

Voir plus
BALADE DE VILLAGE EN VILLAGE

BALADE DE VILLAGE EN VILLAGE

Voir plus
CODE DU RANDONNEUR RESPONSABLE

CODE DU RANDONNEUR RESPONSABLE

Voir plus