Je choisis un itinéraire qui convient à mon niveau

Avant de partir en randonnée, il faut prendre en compte la difficulté de la balade. 

Le dénivelé, c’est-à-dire le nombre mètres à monter, la longueur du parcours et la difficulté du terrain sont tous à prendre en compte. Comment je fais alors ? Je cherche une description de la randonnée, en ligne ou dans un topo guide, et je regarde la carte IGN. Il ne faut pas oublier que les temps de marche varient beaucoup d’une personne à l’autre. On compte en moyenne 300 m de montée par heure mais avec papy, petit bout ou papa qui passe sa vie assis devant un ordinateur ça peut vite prendre beaucoup plus de temps !

Si j’ai envie de sortir un peu de ma zone de confort, je n’hésite pas à partir avec un professionnel de la montagne. Les accompagnateurs en montagne sont des spécialistes de la randonnée et en plus ils ont plein de choses intéressantes à raconter.

Je regarde toujours la météo avant de partir

Le temps peut changer brusquement en montagne. Même s’il fait grand beau le matin il peut y avoir de l’orage à midi. J’adapte donc mon itinéraire et mon équipement à la météo. Justement, quand on annonce de l’orage à midi je me dis que la randonnée de 8 h et 1000 m de dénivelé sans possibilités de s’abriter, je la laisse pour un autre jour! Et quand il y a du brouillard, je reste en basse altitude sur de bons chemins, de toute façon la visibilité est faible et l’herbe a la même couleur partout.

Chemin d'automne Vallée Etroite - Blais T.

Je prends toujours de quoi me protéger du froid, du vent et de la pluie

Une polaire ainsi qu’une veste imperméable et coupe-vent, ce n’est pas du luxe. Quand on monte il fait toujours plus froid qu’en bas, il y a souvent un petit vent – parfois un gros – et l’averse ça mouille et quand on est mouillé on a froid.

Voilà qui est prouvé !

Je n’oublie pas le soleil non plus

Même si on n’est pas à la plage, le soleil de la montagne ça brûle ! Je prends toujours ma casquette, mes lunettes et ma crème solaire – ça m’évite de randonner couverte de la tête aux pieds le lendemain parce que je suis totalement cramée.

Je prends à boire et à manger

Surtout une quantité suffisante d’eau ! A titre d’exemple, une petite bouteille de 50 cl pour une randonnée à la journée en plein soleil, c’est tout de même un peu juste. Et si vous êtes 4 à la partager, c’est vraiment la sécheresse. On est d’accord, on croise souvent de l’eau en montagne, mais si ce n’est pas une source, la boire met en péril l’équilibre intestinal. Il faut boire suffisamment (d’eau) pour garder ses forces mais manger ça aide aussi. Alors, pour ma part, je prends toujours un bon piquenique et des petits encas.

vacation-1751711_1281 (1)

Je laisse mes tongs à la maison

Ou je les prends dans mon sac pour le refuge ou la pause pique-nique. Mais pour marcher je préfère une bonne paire de chaussures de randonnée avec une semelle antidérapante (pas du style Converse).

En début de saison, je me renseigne sur l'enneigement

S’il a bien neigé au printemps (eh oui, parfois il neige même au mois de mai) il peut y avoir des névés ou carrément de la neige sur les cols ou les pentes en altitude. Si je dois traverser une pente raide, la neige, glissante de son état, peut poser problème. Surtout quand il y a un pierrier en bas.

Je prend la carte IGN du secteur

La carte quoi vous dites ? Les formidables cartes de randonnée de la série TOP25 de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) qui montrent les sentiers, les cours d’eau et les courbes de niveaux. Entre nous, si vous vous entrainez un peu à les lire avant de partir, c’est un avantage. Et, juste pour être claire, google maps ne fera pas l’affaire.

Vous pouvez consulter les cartes en ligne sur www.ignrando.fr. Sur papier vous les trouverez par exemple dans les magasins de sport et dans les tabacs presse.

Carte-IGN-2-©JSelberg (1)

Randonner dans les hautes vallées

randonnées secrètes - la-grave-automne-alpage Alpes Photographies

Balades et Randonnées à La Grave

Découvrir
Haute Clarée au printemps - Alpes Photographies

Balade et Randonnées en Clarée

Balades et randonnées
Col de l'Izoard automne- Papa Aurélien

Balade et Randonnées en Izoard

Balades et randonnées
couverture-refuge-on-vous-donne-les-cles (1)

Débutant en refuge ?

C’est votre première fois ? Ou la dernière fois vous vous êtes fait gronder parce que vous rentriez dans la chambre avec vos bâtons de marche et vos chaussures pleines de boue ? Alors prenez le temps de lire cette petite brochure qui vous expliquera tout !

le blog

Vous aimerez aussi

LE PAYSAGE PREND DU SENS

Voir plus
NOS LECTURES D’ICI

NOS LECTURES D’ICI

Voir plus
UNE SEMAINE L'HIVER A LA GRAVE ENTRE POTE

UNE SEMAINE L'HIVER A LA GRAVE ENTRE POTE

Voir plus
LA FERME DU LAUTARET – FROMAGES FERMIERS DES ALPAGES DU PAYS DE LA MEIJE

LA FERME DU LAUTARET – FROMAGES FERMIERS DES ALPAGES DU PAYS DE LA MEIJE

Voir plus
ITINÉRANCES

ITINÉRANCES

Voir plus